Organisation du jardin

Il existe dans la nature une grande diversité d'espèces et de variétés. La monoculture n'existe pas à l'état naturel: spontanément, les plantes poussent mélangées. 

Au jardin, nous avons dans fait le choix de la divertité: nous cultivons environs 30 espèces, dont une centaine de variétés. Dans la mesure du possible, nous tentons d'associer les cultures et de limiter les espaces où poussent une seule culture. En effet les plantes peuvent se stimuler ou se protéger; quelques fois se nuirent, dans ce cas nous prenons soin de les éloigner. Le mélange des cultures a aussi pour but de maintenir la diversité des insectes présents: bien souvent les parasites et les prédateurs s'équilibrent. A l'inverse, la monoculture est souvent sujette aux invasions et nécéssite l'intervention de l'homme (traitement...). 

La rotation des cultures* maintient, voir améliore la structure et la fertilité du sol. Elle évite que le sol s'épuise. En effet les légumes ne se nourrisent pas tous des mêmes éléments.

 

* Succession de cultures de différentes familles (légumes-racine, légumes-fruit, légumes feuille...)  au fil des années.

Cultures de printemps

Pommes de terre, échalotes, épinards, oignon, carottes...

Cultures d'automne

Poireaux, épinards, navets, radis noirs, salades...

Association de cultures

L'oignon protège la carotte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×