Lutte contre les maladies et les parasites

La diversification des cultures et leurs associations limitent les invasions de ravageurs, sans toutefois les éradiquer systématiquement. 

Nous subissons en particulier les invasions de doryphores qui, jusqu'à présent, ont toujours été enlevés à la main. 

Sous serres, les aubergines sont très sensibles aux acariens (très petites araignées rouges) qui se développent en particulier lorsque l'atmosphère est très sèche. On limite leur multiplication par des arrosages réguliers du feuillages. Si la pression devient trop importante, nous traitons au savon noir: insecticide naturel à base d'huile d'olive ou d'huile de lin, de sel et de potasse. 

Les campagnoles peuvent également faire d'importants dégâts en particulier sur les légumes-racines (carottes, betteraves, panais...) mais aussi d'autres légumes (salades, courgettes, haricots...) qui meurent faute de ne plus avoir de racine... La solution la plus efficace que nous ayant trouvée est de les pièger grâce à un piège appelé "topcat" que nous conseillons vivement à tous les jardiniers. Il se trouve très difficilement en jardinerie, le plus simple est de le commander sur internet ( topcat.ch ).

Pour lutter contre le mildiou, nous pulvérisons des décoctions de prêles ou du cuivre. Pour les pommes de terre nous coupons le feuillage lorsque l'attaque est trop avancée afin que la maladie n'atteigne pas les tubercules.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×