Les herbes sauvages

Les herbes sauvages, plus souvent appelées "mauvaises herbes" ou "adventices*", sont souvent méprisées. Pourtant elles pevent être d'une grande utilité.  

Sauf dans les déserts, elles se développent partout de façon spontanée. Elles sont une couverture pour le sol et le protègent de l'érosion, des ravinements, du tassement, du trop froid ou du trop chaud, en particulier lorsqu'il n'y a pas de culture en place. Le but est de ne pas les laisser proliférer, mais elles peuvent, dans une certaine meusure, cohabiter avec les cultures. Certaines espèces, lorsqu'elles sont en fleurs, sont utiles pour attirer les insectes et assurer une bonne pollinisation. 

Elles permettent aussi de mieux connaître son sol. Certaines sont dites "plantes indicatrices": elles peuvent teimoigner de l'équilibre du sol, d'une carence ou de l'excès d'un élément. 

Lorsqu'il est nécessaire de garder des cultures "propres", un entretient régulier par binage ou sarclage permet laisser pousser seulement les cultures souhaitées. S'il est trop tard pour biner, le désherbage se fait à la main. Nous utilisons aussi le paillage qui permet de limiter le développement des adventices*. 

 

 

* Une adventice désigne une plante qui pousse dans un endroit où on ne souhaite pas la voir se développer car elle risquerait d'entrer en concurrence avec les plantes cultivées (vis-à-vis de l'eau, de la lumière et des éléments disponible dans le sol). Elle est souvent appelée "mauvaise herbe". 

 

 

Paillage sur une plantation d'aubergines

Les fleurs sauvages attirent les insectes pollinisateurs au jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×