L'environnement

L'environnement du jardin a un effet direct sur la vie présente dans celui-ci. 

Les haies jouent un rôle important au jardin: elles protègent du vent et abritent de nombreux prédateurs, alliés du jardinier: le hérisson et le crapaud nous débarassent des chenilles et limaces, le renard s'attaque aux campagnoles et autres rats, les oiseaux mangent des insectes nuisibles (tampis pour les quelques fraises qui font leur désert...)... Notre jardin est donc constitué de plusieurs parcelles autour desquelles nous entretenons ou recréons des haie aussi souvent que possible. 

Des bandes fleuries, sauvages ou semées (ex: phacélie), permettent d'attirer les insectes: certains (abeilles, bourdons...) assurent une bonne pollinisation des plantes et donc une meilleure fructification; d'autres (comme la coccinelle) sont de précieux auxiliaires qui se nourrissent d'insectes parasites (ici les pucerons).

Des fleurs sont aussi plantées sur les rangs de légumes: capucines, cosmos, tagètes... Cette dernière à la particularité de protéger certaines cultures (comme les choux...) grâce à son odeur forte qui couvre celle des légumes et évite que certins insectes ravageurs trouve leur plante favorite. 

Des ruches à proximité du jardin assurent une bonne pollinisation.

Un petit élevage de poule permet de recycler les "déchets du jardin".

 

 

Maintien de bandes fleuries

Entretien des haies

Elles préservent la présence d'auxiliaires au jardin.

Des capucines parmi les tomates

Quelques poules...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site